Newsletter

Le programme Pro-ARIDES lancé au Burkina

 | Pro-ARIDES

Le Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro-ARIDES) a été pour le compte du Burkina Faso, le mardi 6 juillet 2021 à Ouagadougou. Un projet sous région qui prend en compte la zone soudano-sahélienne du Burkina, du Mali et du Niger, il va durer 10 ans, et s’exécutera  en deux phases de cinq ans. Le Pro-ARIDES  sera implémenté dans 24 communes réparties dans les régions à fort risque d’insécurité.

24 communes reparties sur quatre régions à savoir la Boucle du Mouhoun, le Centre-Ouest, l’Est et le Nord sont bénéficiaires du Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro-ARIDES).

Ce projet sous-régional qui tient compte de la bande soudano-sahélienne du Burkina, Mali et Niger  vise à améliorer les conditions de vie des populations.

C’est pourquoi, l’objectif général formulé par les porteurs du projet est de contribuer à une résilience, une sécurité alimentaire et des revenus des ménages agricoles et agropastoraux dans la zone soudano-sahélienne.

Cela grâce à des institutions et organisations décentralisées efficaces pour une prestation de services, gestion des ressources naturelles et des terres et un développement économique local améliorés.

Le lancement national du projet est intervenu,  le mardi 6 juillet 2021 à Ouagadougou. Celui global avait eu lieu en mode virtuel, le 22 juin dernier.

Un projet spécifique

Pour le coordonnateur national du Pro-ARIDES, Didier Couldiati, le projet est spécifique, car adressé directement aux acteurs sur terrain.

Ils seront sensibilisées sur l’importance de sauvegarder les ressources naturelles. Une nécessité pour une amélioration de la productivité agricole et pastorale des ménages.

Le coordonnateur a souligné que les jeunes et les femme font un travail remarquable dans le domaine agro-sylvo—pastoral.

Le Pro-ARIDES est mené par l’organisation Néerlandaise de développement (SNV) en partenariat avec Care Pays Bas, Wageningen university and research (WUR) et Royal tropical Institute (KIT).

Ainsi, la directrice pays Burkina et Bénin de SNV, Jeanette de Regt donnera plus d’informations sur le processus.

Elle souligne que les institutions et les organisations locales sont au cœur de l’approche de mise en œuvre du programme.

Impact durable

Le Pro-ARIDES se concentrera sur les changements systémiques et le développement comme moyens pour créer des impacts durables.

D’où l’évolution vers un système inclusif, durable et intègre les changements par l’autonomisation des ménages, des femmes, des jeunes et des organisations paysannes. Des explications faites par la directrice.

Il y aura également le renforcement des entreprises et des organisations paysannes locales, la haute performance du système de prestation de services et la demande accrue de produits locaux.

Elle fait savoir que pendant les premières cinq années, le programme sera axé sur l’autonomisation des institutions. Aussi, le renforcement des capacités et le rétablissement de la confiance.

 | Pro-ARIDES

Le développement, l’expérimentation et l’amélioration des stratégies et méthodes de travail feront partie de la première phase.

Les autres cinq ans, les actions s’orienteront vers le déplacement et l’élargissement des approches et des interventions. L’apprentissage mutuel, le renforcement des pratiques et la gestion des connaissances seront, outre, favorisés.

1000 ménages bénéficiaires

Le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Modeste Yerbanga a confié que 1000 ménage seront accompagnés grâce au Pro-ARIDES. Le projet, rappelle le ministre, est financé par l’Ambassade des Pays-Bas.

Il a souhaité que ce projet soit au bonheur des populations. Aux partenaires techniques et financiers, le ministre a souhaité à traduit les remerciements du gouvernement.

 En rappel, les cibles du Pro-ARIDES sont des exploitations familiales particulièrement les ménages agricoles et agropastoraux, les organisations paysannes, les prestataires de service privé et les Petites et moyennes entreprises, les collectivités territoriales et les services techniques de l’Etat.

Trajectoire de Pro-ARIDES

 Pour l’atteinte de ses objectifs, le projet suit cinq trajectoires. La première est la gestion de l’alimentation, des exploitations agricoles et des troupeaux améliorés pour une production résiliente, a cité la directrice.

La deuxième, ce sont les opportunités d’affaires, de services et d’emploi avec le marché doit être améliorés, générant une plus grande valeur économique.

La troisième trajectoire est la gestion durable des terres, de l’eau et des ressources naturelles.

En quatrième trajectoire, le genre et la jeunesse seront privilégiés. L’inclusion pour le développement des systèmes alimentaires résilients et le renforcement des institutions pour un contrat social la dernière trajectoire.

Le président du conseil régional du Nord,Réné Bila Zida estime que pense que ce projet permettra de renforcer les capacités des collectivités.

Le Pro-ARIDES apportera le développement dans les localités concernées.

Près de 100 millions d’euros sont injectés. Ce qui équivaut à près 6 milliards. Plus 2 ,9 de millions de personnes seront touchés par le projet.

Source: Frank Pougbila

www.infonature.net

Commentaires (1)

  • Reply Adama - 10 janvier 2023

    Je voudrais féliciter l’équipe du Pro-arides pour le merveilleux travail qu’elle abat sur le terrain. Merci

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *