Newsletter

À propos de nous

Pro-ARIDES

Le Programme Agroalimentaire pour la Résilience Intégrée et le Développement Économique du Sahel (Pro-ARIDES) est un programme dont le budget s’élève à 100 millions d’euros, financé par le ministère néerlandais des Affaires étrangères. La mise en œuvre du programme par SNV s’étalera sur une période de 10 ans, en collaboration avec ses partenaires de consortium : CARE Pays-Bas, Wageningen University & Research et Royal Tropical Institute, ainsi que ses partenaires locaux·ales, les organisations fédératrices régionales et nationales paysannes et pastorales, les gouvernements locaux et les instituts de recherche dans les trois pays.

Logo Pro-ARIDES | Pro-ARIDES

Les difficultés et possibilités dans la région

La zone soudano-sahélienne du Burkina Faso, du Mali et du Niger est confrontée à de nombreuses difficultés, qui, si elles ne sont pas atténuées, pourraient avoir des conséquences dévastatrices pour ses populations et au-delà. Affectée par les changements climatiques et un environnement changeant, la région fait face à une irrégularité des précipitations, à des inégalités fortes au sein des communautés, à un contexte d’instabilité et de conflits, à la dégradation des terres et des ressources en eau, au déplacement des populations et à une situation alimentaire et nutritionnelle précaire. L’accumulation de tous ces facteurs entraîne de faibles niveaux de résilience des populations, qui les rendent extrêmement vulnérables aux chocs externes, notamment de graves problèmes d’insécurité alimentaire et de malnutrition, bon nombre de ces chocs ayant été exacerbés par la pandémie de COVID-19. Cependant, les opportunités existent. Si elles sont soutenues de manière adéquate, elles pourraient renverser ces tendances.

L’agriculture demeure le secteur clé et la source principale des modes de subsistance. Les chaînes de valeur inclusives pourraient être source de
revenus décents et contribuer à la lutte contre la malnutrition.
Doté·e·s des compétences adéquates, les jeunes représentent une main-d’œuvre disponible pour l’agriculture, et peuvent être le moteur nécessaire de transformation du secteur. Les femmes pourraient, par leur autonomisation et avec le soutien adéquat, jouer un rôle déterminant dans le développement des chaînes de valeur.

Créer des emplois décents pour ces populations permettrait de diminuer les tensions existantes, l’attrait des groupes extrémistes violents, et améliorerait ainsi la stabilité de la région en plus d’accroître la résistance des populations aux différents chocs externes. 

En savoir plus

Plus d'information sur Pro-ARIDES?

Vous voulez en savoir plus sur le programme ? Contactez notre Directeur de programme.

Ouedraogo, Jean De Matha

Directeur de programme